A propos

« La ferronnerie est ma passion parce que mon travail reste visible pour les générations futures»

« J’ai bénéficié d’un apprentissage chez mon père, Albert Horion, qui gérait autrefois la SPRL Horion. Intrigué et impressionné par le travail des métaux, j’ai décidé, après mes humanités en électromécanique), de poursuivre les activités dans ce domaine. J’ai ainsi obtenu un diplôme en ferronnerie d’art et de bâtiment à l’INFAC (Namur). Toujours en recherche d’amélioration, j’ai constamment été attentif aux évolutions des techniques de rénovation des balcons en fonte.

Une histoire familiale

Parti de l’idée de remplacer les panneaux de fonte brisés à l’aide d’éléments en matériaux composites, j’ai obtenu la médaille d’or de la Chambre de Commerce et d’Industrie lors d’une exposition au salon des inventions Eureka.

Par la suite, je me suis tourné essentiellement vers la remise en production d’éléments de balcon en fonte sphéroïdale (fonte grise très résistante). De nombreux balcons bruxellois ont ainsi déjà été remis en état ou remplacés par un modèle compatible avec le style de la façade. »